La carbonnade des journées neigeuses

La carbonnade des journées neigeuses

Au lieu de préparer les menus de fêtes qui envahissent tous les magazines culinaires et de m’entraîner à faire des bûches, je passe mes dimanches à mitonner des plats amoureusement mijotés dans la cocotte. Comme une envie de m’entraîner aux plats traditionnels familiaux, certainement pas des plus raffinés mais incontestablement réconfortants. Avec en prime l’occasion d’échanger avec maman / la collègue / la copine des astuces  qui rendent la recette incomparable. Ici, point de transmission – la carbonnade n’est pas un plat de mon enfance – juste un plat découvert l’année dernière (il était temps !), un week-end à Lille.

J’ai glané plusieurs recettes pour arriver à celle-ci. Juste un conseil : ne pas  se fier à son aspect – pas très ragoûtant – mais se laisser emporter par les douces effluves d’épices…

Carbonnade flammande

Pour 6 personnes / Préparation : 15 minutes / Cuisson : 3 heures

  • 1,2 kg de bœuf (mélange de gîte et de paleron)
  • 800 g d’oignons
  • 2 c. à soupe de farine
  • 80 cl de bière brune
  • 3 c. à soupe de cassonade
  • 2 feuilles de laurier
  • 2 clous de girofle
  • 1 c. à café de thym séché
  • 4 tranches de pain d’épices
  • 2 c. à soupe de moutarde
  • sel, poivre

Éplucher et émincer les oignons.

Dans une cocotte, faire dorer la viande coupée en dés dans un fond d’huile d’olive. Retirer la viande de la cocotte, et y faire revenir les oignons à la place.

Incorporer la cassonade, la viande, la farine, le sel et le poivre. Bien mélanger puis verser la bière. Ajouter enfin le laurier, les clous de girofle, le thym et laisser frémir environ 15 minutes.

Pendant ce temps, tartiner les tranches de pain d’épices de moutarde. Les couper en dés et les ajouter à la préparation.

Couvrir la cocotte et laisser mijoter 3 heures.

Servir avec des pommes de terre – ou d’autres légumes – sautés. Ou des frites pour les puristes !

13 réflexions sur “La carbonnade des journées neigeuses

  1. Je ne connais pas la carbonnade et c’est dommage car ça m’a l’air bien bon ! C’est vrai que par ce temps il n’y a rien de tel qu’un bon petit plat mijoté pour se réchauffer.
    Chez moi c’est veau marengo ce midi.
    Bisous
    Flo

  2. Un plat gourmand pour les journées hivernales… Je n’aurais jamais pensé à mettre du pain d’épices avec le bœuf. Merci pour cette recette !

  3. Moi aussi j’adore ces petits plats longuement mijotés et j’avoue ne pas connaitre la carbonnade. Ça m’a l’air délicieux et le pain d’épices doit apporter un petit plus totalement irrésistible!! Je le ferai ce dimanche et je te tiendrai au courant!

  4. Etant originaire du Nord de la France (avec une partie de l’arbre généalogique venant de Belgique), tu penses si je connais la carbonnade flamande!! (c’est son vrai nom). Et je l’adore, à condition qu’elle soit bien faite! Ta recette m’a l’air parfaite! Et ça me fait penser qu’il y a un bon moment que je n’en ai pas mangé… Tu me donnes des idées…!! ;-)
    56oceane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>