Tartinade aux pois cassés et gressins iodés

Tartinade aux pois cassés et gressins iodés

Chaque hiver, je fais une cure de légumes secs. Mais, si je me régale des lentilles, azukis, haricots blancs et autres pois chiches, je suis parfois à court d’idées pour les cuisiner… Prenons les pois cassés : la cuisson ayant tendance à les transformer en purée, ceux-là ne nous laissent guère d’alternative en dehors de la soupe ou de la fameuse purée… C’est justement en mangeant une purée de pois cassés dernièrement que j’ai eu l’idée de la tartinade, à la manière de l’houmous. C’est tout simple : on rajoute aux pois cassés écrasés quelques ingrédients pour relever le tout (oignons, ail), pour apporter du craquant (graines de sésame) et du fondant (purée de sésame).

On accompagne cette tartinade de bâtonnets de crudités, ou mieux, de gressins pour faire trempette. J’ai rajouté des algues séchées en paillettes dans la pâte, et je trouve que cette saveur iodée s’accommode parfaitement aux pois cassés. D’autres déclinaisons sont les bienvenues !

Quelque chose me dit que les dips vont trouver une large place sur nos tables de fêtes…

dip_pois_cass_s

Tartinade aux pois cassés

Pour 1 bol

– 200 g de pois cassés (poids cru)
– 1 feuille de laurier
– 1 oignon
– 2 gousses d’ail
– 1 c. à café de graines de sésame
– 1 c. à café de purée de sésame
– poivre, sel

Faire tremper les pois cassés toute une nuit dans un grand volume d’eau froide. Le lendemain, rincer les pois, les placer dans une cocotte, et les recouvrir d’eau. A ébullition, baisser le feu et laisser cuire 45 minutes environ à découvert. Pendant ce temps, faire fondre dans une poêle huilée l’oignon et les gousses d’ail ; assaisonner et ajouter les graines de sésame et éteindre le feu une fois que les graines sont grillées. Mixer alors le tout (ajouter plus ou moins de jus de cuisson des pois cassés afin d’obtenir une purée épaisse). Incorporer enfin la purée de sésame et rectifier l’assaisonnement. Laisser la crème refroidir (elle va se figer légèrement). La tartinade se conserve quelques jours au réfrigérateur.

Gressins aux algues
Pour 10 gressins

– 250 g de farine
– 150 ml d’eau tiède
– 5 g de levure de boulanger
– 2 CS d’huile d’olive
– 2 CC d’algues en paillettes (norie, dulse ou laitue de mer)

Délayer la levure dans un peu d’eau. Laisser reposer 15 minutes dans un endroit chaud. Pendant ce temps, verser la farine et les algues dans un saladier. Creuser un puits au centre et y verser la levure, l’eau et l’huile d’olive. Mélanger et pétrir la pâte. Couvrir la pâte d’un linge humide (ou d’un film alimentaire) et laisser lever 1 heure à température ambiante.
Former des petits boudins de pâte et étirer la pâte avec les doigts pour lui donner la forme de gressins. Les déposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, sans qu’ils ne se touchent. Cuire les gressins 15 minutes dans un four préchauffé à 220°. Laisser refroidir sur la grille. Les gressins doivent être secs et friables.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>